Je ne suis pas fière de moi aujourd’hui. Nous étions dans la cuisine en train de préparer le repas, il s’est approché de moi et m’a dit en espérant me faire une bise : « Alors ? C’est bientôt ton anniversaire ! ».

J’ai eu un geste de recul, il avait ces yeux mornes, vide de toute expression, le dos vouté.

Je lui ai répondu avec brutalité : «  Ne me souhaite pas mon anniversaire, ce n’est pas maintenant »

Je ne voulais pas qu’il me touche, et surtout pas qu’il m’embrasse.

Depuis quelques jours je ne me sens pas bien, j’ai mal un peu partout, indéfinissable.

Mon anniversaire dans une semaine. J’aimerais une grande table dans le jardin, un barbecue ou les hommes de la maison s’affaireraient, ou nous les femmes parleront soldes, ou les petites se chamailleraient. Pourtant c’est le silence. Cet anniversaire emmerde tout le monde alors……oublie.

Pourtant, le temps file, le débit du sablier s’accélère.  J’ai des tas de choses à écrire dans ce journal. J’arrive presque à la fin de mon histoire. Ma vie a été un grand malentendu.