Atypique…..Il m’a fallu toutes ces années pour me rendre compte que je suis atypique. Les personnes qui me fréquentent me trouvent étrange.

Dans un groupe de personne de ma génération (vingt ans en 68) je ne sens seule, je le veux, je ne m’en plains pas. Je me sens différente. J’ai le sentiment qu’ils ont vieilli, moi pas.

J’aime les grandes balades au parc avec ma musique dans les oreilles, je chante en marchant, j’esquisse même quelques pas de dance quand la musique disco s’y prête.

Lorsque je me rends à l’hôpital de jour pour mes séances de chimio, je ne parle qu’à ceux qui sont un peu décalé comme moi (j’en trouve) sinon, ma musique est ma compagnie.

Au début de mon traitement, pendant que les médecins s’affairaient autour de mon corps pour le torturer, je mettais mon casque sur mes oreilles et je m’évadais, je leur confiais mon corps, moi je voulais être ailleurs.

Au spectacle, je me joins a ceux qui se lèvent, crient, sifflent.

Si mes responsabilités ne me retenaient pas sur place, je partirais. Le premier aéroport, le premier avion, destination inconnue, le bout du monde.

Ma petite fille de 12 ans me dit que j’ai son âge dans ma tête, je suis flattée.