Je parlais de la violence de l’hôpital, des soins, les infirmières qui n’ont pas une minute à vous consacrer. A l’hôpital c’est la centrifugeuse  mais, quand est-il lorsque cette violence vient de votre conjoint.

Cet après-midi nous sommes allés visiter un magasin afin de trouver des meubles plus adaptés à un appartement et voilà qu’il teste des canapés et tenant ce propos : «  c’est ce canapé là que je veux pour moi puisque je serais seul »

Heureusement qu’il n’a pas dit : «  enfin seul ».

 Cet après-midi, je suis passée dans la broyeuse.