Comment faire pour trouver un sommeil réparateur ? Le repos est essentiel pour la récupération après la centrifugeuse de la maladie. Les somnifères forts me rendent malade le lendemain, les tisanes inutiles, j’ai aussi essayé la sophrologie en ayant l’impression d’être entre les mains d’un charlatan. Alors on fait quoi ?

En ce moment je repense souvent à l’interview de Bernard Tapi ! Quel homme, quelle force devant la maladie ! Il donnait en exemple l’effet placebo, on donne un nouveau traitement à certains et un placebo aux autres. Le placebo fonctionnait si l’on croyait prendre un nouveau médicament. L’esprit….la force de l’esprit. Les survivants sont ceux qui ne perdent pas espoir. Même en écoutant ces sages paroles, on ne peut pas tout prévoir. Je fais de mon mieux, je ne peux pas contrôler mon avenir. Rester modeste en permanence face à la maladie. Ne jamais se laisser abattre sans cesser de se battre, malgré l’incertitude. Parole de survivant.

La note heureuse du jour : le sourire de mes acheteurs objets que j’ai mis en vente sur certains sites internet. Leur sourire en voyant l’objet convoité à porter de main. Selon la personne (s’ils sont sympas) il m’arrive de leur faire un rabais. Si je vois qu’ils sont dans de réelles difficultés, je leur dis de garder leur argent, je donne et J’adore, je me fais plaisir. Je suis amplement remerciée par leur sourire.