Je viens de terminer le Bilan comptable de la Sté dont je continue à aider. Surtout ne pas remettre a demain ce que je peux faire le jour même.

Demain reste incertain. Je n’ai plus grand-chose à faire par cette journée neigeuse.

En ce moment le France se glorifie d’avant atteint les 67 million d’habitants. Notre accroissement est incessant, à vitesse grandissante. J’entends des voix dirent que nous ne sommes pas encore assez nombreux ce qui m’inquiète. La montée incompressible de nos désirs, de nos appétits, sera la cause première, peut-être même la seule cause, de notre disparition annoncée.

Il eut fallu, il y a une bonne centaine d’années, commencer par limiter la population humaine (mais ça, c’est tabou). Car tout est là, à l’évidence. Nous sommes beaucoup trop nombreux.