16 octobre 2017

me réveiller de ce cauchemar

Je sautais, riais dansais. Lui a son habitude râlait, refaisait le monde chaque matin. Je me sentais jeune, sportive, je ne buvais pas , fumais pas, avait une vie saine et pleine de projets. Et puis, en pleine nuit il y a eu cet AVC. Je me suis dit : « ce ne sera qu’une parenthèse dans notre vie, tout reprendra sa place ». Quand il a quitté l’hôpital pour rentrer à la maison je sentais déjà que la parenthèse ne se refermerait plus. J’y ai mis du cœur, j’ai essayé de lui réapprendre à lire, écrire, compter. Peine... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 21:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 octobre 2017

Broyeuse

Je parlais de la violence de l’hôpital, des soins, les infirmières qui n’ont pas une minute à vous consacrer. A l’hôpital c’est la centrifugeuse  mais, quand est-il lorsque cette violence vient de votre conjoint. Cet après-midi nous sommes allés visiter un magasin afin de trouver des meubles plus adaptés à un appartement et voilà qu’il teste des canapés et tenant ce propos : «  c’est ce canapé là que je veux pour moi puisque je serais seul » Heureusement qu’il n’a pas dit : «  enfin... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 octobre 2017

En attendant....j'oublie ma maladie

J’ai repris le sport deux fois par semaine + mais longues marches. Aujourd’hui  j’aie fait mes 6 km. J’en avais vraiment besoin. Ce WE nous avons visité un appartement correspondant à notre recherche. J’en rêve mais, je trouve le silence de nos vendeurs plutôt inquiétant. J’espère qu’ils n’ont pas changé d’avis ! Ce qui m’inquiète aussi c’est ce même silence du côté de l’acheteur de ma maison. Ont-ils eux aussi changé d’avis ! Enfin bref, aujourd’hui  j’ai filé chez le notaire à côté de chez nous pour qu’il se... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2017

Mes oreilles n'en peuvent plus

Ce matin ! Super forme. Le sport ?  Que du bonheur. Et puis cet après-midi, comme cela était programmé, je suis allé à l’hôpital de jour. J’aurais dû rentrer dans la salle du service oncologie avec mes écouteurs sur les oreilles. Mais qu’est-ce qui m’a pris d’écouter cette malade ? Par courtoisie ? Altruisme ? Elle n’a cessé de me raconter sa maladie dans les moindres détails, sordides. Je suis revenue à la maison avec le moral à zéro. Ça m’apprendra ! Ma prochaine séance dans trois semaines se... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 21:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 septembre 2017

A chaudes larmes

J’ai beaucoup pleuré, dis à mon fils combien j’étais triste, que son père me fatiguait, que je ne le supportais plus. Il faut dire qu’il n’avait accueilli comme un chien dans un jeu de quille à mon retour de Paris. C’est vrai que j’étais fatiguée, que j’avais peur de connaître mes résultats sanguins mais, il n’y a pas que….. Les aidants ne sont pas aidés. Fatiguée d’une année de chimio, de radios, d’intervention chirurgicale, baladée d’un service à un autre sans ménagement, sans empathie, juste un numéro. Je suis devant... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 22:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 août 2017

Sénèque a raison

Je raconte à ce journal mon quotidien. Vraiment ! Rien de folichon. En ce moment se sont les orages dans ma banlieue Parisienne qui zèbrent le ciel. J’adore lorsque la nature se déchaine, que ce soit le vent la pluie, la canicule, la nature nous parle. Je me lève, fais mon café. Il arrive sans un mot, déjeunons sans un mot. Il n’a jamais été très loquace mais, depuis son AVC c’est un vrai silence qui s’est installé avec son entourage. Je crois avoir fait le maximum pour l’aider mais il refuse toute intrusion dans son... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 11:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 juillet 2017

Atypique

Atypique…..Il m’a fallu toutes ces années pour me rendre compte que je suis atypique. Les personnes qui me fréquentent me trouvent étrange. Dans un groupe de personne de ma génération (vingt ans en 68) je ne sens seule, je le veux, je ne m’en plains pas. Je me sens différente. J’ai le sentiment qu’ils ont vieilli, moi pas. J’aime les grandes balades au parc avec ma musique dans les oreilles, je chante en marchant, j’esquisse même quelques pas de dance quand la musique disco s’y prête. Lorsque je me rends à l’hôpital de jour pour... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2017

demain

  Quand je te dis que je veux vivre au jour le jour il y a un blanc dans notre conversation, une minute de silence ou je me sens seule, incomprise. M’écouter parler de mes peurs m’aide à mettre un peu de distance. J’ai encore du mal à parler de demain, demain est encore pour moi incertain.   Il faut que je me fasse violence en permanence, vaincre cette frousse viscérale pour aller affronter l’hôpital et se soumettre aux tortures annoncées. Aller aux examens tous les trois mois. Vivre avec cette fameuse épée de... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 10:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 juillet 2017

Ma guerre

La peur a ventre. J’imagine en 39/45 les américains qui débarquaient sur des plages minées avec les Allemands qui leurs tiraient dessus, et bien voilà c’est pareil pour le cancer c’est miné, on nous tire dessus mais on ne peut pas reculer il faut avancer la peur au ventre. J’ai connu la peur déjà mais pas sous cette forme. La peur de perde mon emploi, la peur d’être abandonné des autres mais cette peur-là, ou votre vie est en danger ! Elle m’a fait face, brusquement et elle ne repartira plus jamais. Peur de mourir en laissant... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 21:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juillet 2017

Tais toi et marche

Aujourd’hui était mon jour TEPSCAN. Révélateur le tepscan….suis-je guérie ou pas ? J’ai le moral dans les chaussettes. Je me dis que rien n’est joué, la vie n’est qu’une succession de hasards. Pourquoi le hasard m’épargnerait. Pourquoi aurais-je plus de chance que les autres ! La consultation avec mon oncologue la semaine prochaine sera révélatrice. J’aimerais oublier tout cela, m’effondrer dans des bras solides. Cogner de tous mes poing sur le torse de l'homme que j'aime, pleurer un torrent de larmes dans le creux... [Lire la suite]
Posté par rainbow9148 à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]